Qui sommes-nous ?

Les métiers de l'eau

La production d’eau potable est une activité particulièrement complexe faisant appel à des techniques de plus en plus perfectionnées et à une réelle expertise. A chaque métier correspond des compétences précises qui permettent de participer à la préservation de notre environnement. Voici un échantillon des professions-clés au service de l’eau et de l’assainissement

Le conducteur d'usine d’eau potable
L’eau doit subir une variété de traitements afin de la rendre propre à la consommation ou rejeter une eau saine en milieu naturel.
 
Le conducteur d’usine est celui :
  • qui se pose en garant de la qualité de l’eau sortant de l’usine. Elle doit en effet être conforme aux normes réglementaires définies par le Ministère de la Santé.
  • il est également responsable du bon état de fonctionnement permanent de l’installation.
  • il participe par ailleurs à la définition des consignes d'exploitation et s'assure de leur application sur le terrain, notamment en matière de sécurité.
  • il supervise par conséquent une équipe d’agents et coordonne les tâches qu’ils doivent accomplir, à savoir, veiller à la maintenance et à l’entretien des installations, être attentif aux contrôles de la qualité de l’eau à travers le suivi des analyses, surveiller les capacités de production, faire des propositions pour améliorer le service...
Conducteur usine
L'agent du réseau
Il travaille à la maintenance des réseaux et des ouvrages, peut être sollicité pour effectuer certains prélèvements et analyses, met à jour les plans de réseaux et participe au suivi des travaux.

En eau potable, il peut être sollicité pour :
  • installer des compteurs d'eau,
  • rechercher des fuites.
L'éléctromécanicien
L’électromécanicien intervient sur les réseaux et les usines de production d'eau potable.
  • Action préventive : il veille au bon fonctionnement des installations électromécaniques
  • Action curative : il assure les éventuelles réparations
 
L’électromécanicien doit faire preuve d’un savoir-faire dans le domaine des automatismes pour veiller à l’efficacité du système de télétransmission, poser des capteurs ou encore traiter des informations en provenance des usines. 
Il doit également exploiter ses qualifications en électricité, mécanique, et hydraulique, pour effectuer le dépannage des matériels pneumatiques ou mécaniques, et intervenir sur des vannes ou réservoirs.
Le technicien laborantin
L'eau est un aliment sous haute surveillance. Sa composition est étroitement contrôlée en laboratoire afin de garantir aux consommateurs une qualité optimale.
 
Dans les usines, le technicien laborantin :
  • réalise des analyses pour surveiller la qualité de la production de l'eau
  • détermine si aucune bactérie indésirable ou virus n'ont contaminé l'eau, conformément aux normes de qualité établies par le Ministère de la Santé.
  • adapte éventuellement les traitements.
 
Sur les réseaux, des agents préleveurs :
  • réalisent des prélèvements
  • procèdent aux analyses d’autosurveillance de la qualité de l’eau. 
Le cartographe
Le dessinateur cartographe met à disposition son savoir-faire pour optimiser la connaissance des réseaux de canalisations et ainsi contribuer à améliorer la qualité du service.
 
À partir des relevés élaborés sur le terrain, il reporte et matérialise les réseaux sur des fonds numérisés. Ainsi, le cartographe est capable de fournir des plans d’ensemble comme des plans détaillés du réseau et de les mettre régulièrement à jour.
 
Son outil de travail : le Système d’Informations Géographique. C’est en le complétant par des plans de réseaux détaillés à des échelles diverses et adaptées aux besoins courants de l’exploitation, que ce système visant à une gestion patrimoniale peut être le plus performant.